De l'Histoire à  la Simulation - II/JG51 - No.74 Sqdn - Salle des opérations Index du Forum De l'Histoire à la Simulation - II/JG51 - No.74 Sqdn - Salle des opérations

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

AOC Pantellaria/Sicile/Corse/Italie Mission N°12

 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    De l'Histoire à la Simulation - II/JG51 - No.74 Sqdn - Salle des opérations Index du Forum -> AOC : Screenshots Gallery
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Werner Mölders
Generalmajor
Generalmajor


Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 8806

MessagePosté le: 21 Avr 2008 15:18    Sujet du message: AOC Pantellaria/Sicile/Corse/Italie Mission N°12 Répondre en citant

Sicile 43 – Mission 6
14 juillet 1943


Coté Américains, la journée commence calmement. Les Allemands et les Italiens sont passés sur la défensive et retirent la plupart des unités pour les envoyer vers Catane, menacée par l’avance Britannique.
En effet, de leurs coté, les Anglais n’ont pas ménagés leurs efforts pour progresser. Mais devant la résistance du Kampfgruppe Schmalz (aidé par les Italiens), ils ont décidés de s’ouvrir la route de Catane aujourd’hui par une opération combinée, l’opération Fustian.
Deux ponts derrière les lignes allemandes doivent être pris. Le plus proche du front, Malati, par un commando amené par mer, et le second, Primosole, une dizaine de kilomètres plus loin, par une opération aéroporté. La 50th division a pour mission, une fois les ponts pris, de foncer vers Catane.
Un peu avant l’aube le premier pont est pris par les commandos sans trop de problème.
Puis viens l’opération aéroportée. Mais il semble qu’une malédiction plane sur ce type d’opération en Sicile. En effet, les C47 sont pris a partis par la DCA dés le survol de Malte, puis par la flotte de débarquement Alliés et enfin par la Flak Germano-italiennes au dessus de l’objectif. Plusieurs avions sont abattus ou endommagés, la plupart se dispersent et sur les 1850 hommes du régiment parachuté, moins de 300 tombent sur l’objectif.
S’ajoute à leurs malheurs l’arrivée par air de parachutistes Allemands. En effet, par le plus grand des hasards, ils ont eux aussi décidé le parachutage d’un régiment dans leurs lignes près du pont pour renforcer le secteur. Dans la confusion que cela entraîne, les Alliés marquent quand même des points quand la chasse de couverture intercepte non loin de Catane les Me310 transportant l’armement lourd des fallshirmjaggers et les abattent, privant ceux-ci d’un grand nombre de leurs armes collectives et anti-char. Et malgré leurs déboires, les paras britanniques s’emparent du pont et se forment en hérisson en attendant la 50th division.
Les Allemands, totalement surpris par cette attaque aéroportés, envoient immédiatement des renforts vers Primosole tout en ordonnant de freiner au maximum la remontée des Anglais. Mais c’est le pont qui suscite le plus d’inquiétude car il ouvre sur les plaines de Catane. Il doit être absolument repris ou détruit…

Le pont de Primosole :



Paras Anglais :



Fallshirmjagger :



Aérodrome secondaire de Catane, Sicile.
13 juillet 1943, 11h15.


Pour les pilotes du JG53 e début de matinée a été rude.
Parti pour couvrir une opération aéroportée, ils étaient tombés sur une opération similaire Alliés dans le même secteur. La confusion avait été totale, l’unité dispersées et harcelée par la chasse Alliés n’avait dus certainement son salut qu’a la confusion qui régnait aussi chez les Alliés. Plusieurs chasseurs Alliés avaient même été descendus pour peu de pertes.
Après ce réveil brutal, ils avaient attendus. Ils pouvaient voire passer les formations Alliés visant Catanes, à la fois soulagé et inquiet de ne pas recevoir d’ordre.
Ils étaient en pleine discutions sur les rumeurs qui annonçaient l’arrivée prochaine des anglais quand tous le monde fut convoqué a la tente de briefing.
Ils y retrouvèrent leurs camarades du SKG 10. Il ne fallait pas être grand clerc pour deviner immédiatement la nature de la mission.
L’officier d’opération attendit que tout le monde s’installe.
« Messieurs », commença t il, « des paras Anglais ont pris le pont de Primosole (55-2-5), au sud de Labiata, sur le fleuve Gornalunga. Ils ont pris aussi celui de Malati, plus au sud. Les chars anglais viennent de les y rejoindre et maintenant ils foncent vers Primosole. Si ils franchissent le Gornalunga, il débouchent dans la plaine et plus aucuns obstacle sérieux de peut les arrêter. »
Il marqua une pause pour sortir la carte. Les pilotes se regardèrent. Pas besoin de carte, la base est pile entre Primosole et Catane.
« Votre mission est donc simple » reprit l’officier d’opération en regardant le major du SKG10 « vous devez détruire ce pont. Une bombe de 500 kg au but devrait pouvoir le mettre en miette. La DCA devrait être faible mais la couverture aérienne, par contre, risque d’être plus agressive. »
Il se tourna vers le Staffelkapitain du III./JG53.
« Et donc a vous occuper de cette partie avec vos dix appareils*. » lui dit il « Vous avez toute latitude tactique pour organiser la mission en accord avec le SKG 10 afin d’éviter une interception. Faite en sorte que le pont soit détruit et que tout le monde rentre.»

*Le III/JG53 dispose d’un schwarm d’IA en réserve sur un point fixe. Le Hauptmann Werner Schroer doit fournir le point fixe choisit avant jeudi 17 heure.

Aux deux Staffelkapitan la parole.

Décollage : 11h30
Temps : clair



Citation:
- Groupe: 8./Jagdgeschwader 53
III/SKG 10
- Station: Aérodrome secondaire de Catane, Sicile.
- Ordre d'opération Nr 8555
- Mission de vol pour:

- 8./Jagdgeschwader 53

* Anton

- Hauptmann Werner Schroer(Branko) - Bf 109G-6 Noir 1
- UnteroffizierWilhem Keller (Macil) - Bf 109G-6 Noir 3

* Schwarm Bruno

- Stabsfeldwebel Fritz Dinger (Bilout) - Bf 109G-6 Noir 2
- Unteroffizier Walter Becker (Lutz) - Bf 109G-6 Noir 5
- Unteroffizier Kristian Schiess (Outlaw)- Bf 109G-6 Noir 7
- Unteroffizier Alfons Hornecker(Marseille) - Bf 109G-6 Noir 16


- III/SKG 10:

* Schwarm Anton

- Hauptmann Gerhard Oesau (Moldy) - Fw 190A-5 Blanc A
- Unteroffizier Andréas Waldecker (Rosco)- Fw 190A-5 Blanc B
- Unteroffizier Karl Heinzmann (Belly)- Fw 190A-5 Blanc C
- Stabsfeldwebel Lothart Oldenburg (Jabs) - Fw 190A-5 Blanc D

* Stab JG/53:

- Major Alfred Von No Bf 109G-6 Kommandeur
- Oberleutnant Oskar Loos Bf 109G-6 Adjutant
- Oberleutnant Leopol Robmann Bf 109G-6 Technischer Offizier
- Leutnant Bf 109G-6 Gustav Lemke noir 12


- Mission: Sous couverture de chasse; attaque à la bombe Primosole (55-2-5), au sud de Labiata, sur le fleuve Gornalunga
- Cible: Pont de Primosole
- Position zone de couverture: 55-2-5
- Objectif: Arrêter l'avance Anglaise par la destruction du pont permettant le franchisement du Gornalunga.
- Limite d'action: Gerbini-Catane-Agnese-Labatia
- Activité aérienne: Forte
- Activitée D.C.A: Moyenne
- Renseignements: Il faut s'attendre à rencontrer du côté alliés: B-25,P-40,Spitfire MkV Mk VIII et Mk IX, et P-38 Ligthning,P-51 Mustang,C-47,Martlet.
Du côté de l'axe: Ju-88 (piqué et palier),He 111( palier et torpilleurs),Bf 109G-6,Fw 190 (Jabos), Ju-52, Storch, Mc-205.
- Météo:Bonne
- Prévisions: Clair.
- Visibilité: illimité
- Vent: 127 deg. 2 km/h

- Plan de vol:

*III/SKG 10: Décollage Catane cap 70 sur Aci Castello pour prise d'altitude Hanni 3000 M. De Aci Castello direction Agnone cap 215.De Agnone au point flak direction sud est de Labatia cap 280 Hanni 2000 M. Au point Flak sud est de Labatia cap 270 perpandiculaire à la route Floridia-Labiata; direction plein nord jusqu'au pont de Primosole (Pauke-Pauke Horrido!).Impératif dans cette manoeuvre de faire chuter sa vitesse en bout de course jusqu'au pont que nous bombarderons sur sa longeur.Direction Primosole cap 285 sur Gerbini pour rejoindre la Staffel 8.JG/53. Gerbini direction Catane cap 70.

*Stab JG/53 (office de reconnaissance et Ziege): Décollage Catane cap 130 sur Agnone Hanni 3000 M. De Agnone au point flak direction sud est de Labatia cap 240 Hanni 5000 M. Au point Flak sud est de Labatia cap 270 perpandiculaire à la route Floridia-Labiata; direction plein nord jusqu'à la limite du pont de Primosole. Direction Primosole cap 285 sur Gerbini pour rejoindre la Staffel 8.JG/53.

*8.JG/53: Décollage Catane cap 260 sur Gerbini Hanni 5000 M: point de Sago défensif. Avant la périphérie de la ville de Gerbini reconnaissance/ Zeige sur Gerbini par la Rotte Bruno 3/4 Rottenfuhrer Unteroffizier Kristian Schiess (Outlaw) Rottenflieger Unteroffizier Alfons Hornecker(Marseille). Attente au nord de la ville en périphérie de la Staffel 8.JG/53.

- Rotation d'effectif: Le 8./JG53 dispose du schwarm Stab en réserve sur: Catane cap 130 sur Agnone Hanni 3000 M. De Agnone au point flak direction sud est de Labatia cap 240 Hanni 5000 M. Au point Flak sud est de Labatia cap 270 perpandiculaire à la route Floridia-Labiata; direction plein nord jusqu'à la limite du pont de Primosole. Direction Primosole cap 285 sur Gerbini

- Communications codes du jour: Panther
- Appels radio PC Air : Jadghund
- Tour de contrôl: Wolfgang
- Fréq du contrôl: 194 kc
- Fréq de la tour: 202 kc
- Rotation d'effectif: Adler
- Communications codes du jour III/SKG 10: Panther
- Communications codes du jour 8./JG53: Tiger
- Appels radio PC Air : Jadghund
- Tour de contrôl: Wolfgang
- Fréq du contrôl: 194 kc
- Fréq de la tour: 202 kc


- Consignes Particulières:

*III/SKG 10: Un seul passage sur cible (Pont de Primosole (55-2-5), au sud de Labiata, sur le fleuve Gornalunga.Visuel Sago sur Staffelkapitan III/SKG 10 obligatoire pour cap retour après passage. Défensif Abwehrkreis Fw 190 si interception par des chasseurs ennemis. Impératif de faire chuter sa vitesse avant viser sur l'objectif. Silence Radio et ecoute Fréq Staffelkapitan sur des divers rapports de situations des points de passage des plans de vol.Vol en formation serrer; l'attaque se fera en ligne arrière retard sur les bombes de 250 Kg 15 secondes. En cas de rencontres fortuites et incidences des divers dispositifs engagés les Staffelkapitan on tout l'atitude pour faire aboutir l'objectif de mission ou sauver ce qui peut l'être de l'opération.

*Stab JG/53: En cas de rencontres fortuites et incidences votre objectif et de couvrir le passage de l'unité III/SKG 10. De prendre un cap vers le point de Sago défensif de Gerbini.En cas de rencontres fortuites et incidences des divers dispositifs engagés les Staffelkapitan on tout l'atitude pour faire aboutir l'objectif de mission ou sauver ce qui peut l'être de l'opération.


*8.JG/53: Prudence dans l'approche de Gerbini. Il faut que la Staffel soit opérationnelle jusqu'à l'après objectif du III/SKG 10. Eviter tout engagement avec l'ennemi jusque là. Silence Radio et ecoute Fréq Staffelkapitan sur des divers rapports de situations des points de passage de plans de vol. Stricte minimum d'échange radio pour la Reconnaissance Bruno 3/4 Rottenfuhrer Unteroffizier ------- (Outlaw) Rottenflieger Unteroffizier Alfons Hornecker(Marseille) et Anton 1 Hauptmann Werner Schroer(Branko). Equalement pour le repositionnement de cette Rotte dans la Staffel. Soyez attentif au Schwarm Stab JG/53 qui prendra en final de sa reconnaissance une action Ziege vers Gerbini. En cas de rencontres fortuites et incidences des divers dispositifs engagés les Staffelkapitan on tout l'atitude pour faire aboutir l'objectif de mission ou sauver ce qui peut l'être de l'opération.

- Rüstsätze (kit emport):

*III/SKG 10: Rüstsätze U/8 avec une ETC 250 kg.

- Fw-190A-5 ATA 1.65: Rappelle que le 1.65ATA est un réglage spécifique du Kommandogerät au pilote fait par des techniciens très spécialisé Werkmeister ou Oberwerkmeister .



**8./Jagdgeschwader 53:

Poids au décollage = 3500 kg
Carburants type ?= Volume du réservoir de fuselage : 420 litres
Volume du réservoir auxiliaire largable : 285 litres

Rayon d'action = Rayon d’action sans réservoir auxiliaire, à vitesse de croisière : 260 km
Rayon d'action sans réservoir auxiliaire, à vitesse maximale : 250 km
Équipé d'un réservoir auxiliaire à vitesse de croisière : 450km
Équipé d'un réservoir auxiliaire à vitesse maximale : 420km


Hauptman Werner Schroer (Branko): Anton 1
Appareil Bf 109G-6 Noir 1 détruit, à l'ouest de Catane, pilote vivant.
Revendication : aucune
Témoignage : néant

Aujourd'hui, une nouvelle mission pour la Staffel 8./JG53. A partir de l'aérodrome de Catane, faire en sorte qu'un groupe de Jabos du SKG10 puisse détruire le pont de Primosole prés de Labiata. Il ne s'agit pas d'une escorte proprement dit, simplement occuper la chasse ennemie pour qu'ils puissent atteindre leur objectif. Avec le Hauptmann Gerhard Oesau (Moldy) du SKG10 nous décidons que la Staffel 8./JG53 couvrira leur retraite vers Gerbini aprés l'attaque. Pour le trajet aller, nous comptons sur de la chance et le Stab JG/53, pour que les Jabos se faufilent vers leur objectif.
Les 6 appareils de la Staffel décollent et prennent la direction plein Ouest vers Gerbini. Nous devons nous placer à 5000m au nord de la ville, faire une reconnaissance sur ce point de Sago, le sécuriser, et attendre l'arrivée du SKG10, avec la possibilité de nous porter à leur secours si nécessité. Nous avons décollé depuis à peine 5mns et sommes à environ 3000m, quand apparait dans le ciel beaucoup plus haut, deux squadrons ennemis qui arrivent dans notre direction.
Je me dis à cet instant "La mission pour nous est terminée, et essayons d'en sortir vivant...". Ce sont des Martlets qui engagent en premier et sommes rapidement submergés, la Staffel éclate. Je demande à tout les pilotes de se diriger vers Gerbini, pour profiter de la protection de la Flak. Mon ailier Macil est abattu, je vois son avion descendre en flammes, mais heureusement, il est sain et sauf au bout de son parachute. Et c'est à mon tout d'être engagé, mon moteur est touché, je saute, et mon parachute s'ouvre.
Aprés avoir touché le sol, je reprends mes esprits et j'observe le combat. La Flak est en action, les obus éclatent, mais peu d'avions ennemis tombent. Je rejoins Gerbini à pied, tout en scrutant l'horizon pour savoir si Macil me précéde, pensant qu'il n'est pas loin. Nous perdons en tout 4 appareils ainsi que l'UnterOffizer Kristian Schiess (Outlaw) abattu au dessus de Gerbini.
On risque de finir la guerre, avec de la chance, souvent à pieds comme cela...

Pilote : UnterOffizer Keller (Macil)Position : Anton 2
Statut Pilote : éjecté à l'ouest de Catane, mais un peu brûlé
Statut Avion (3 Noir) : Détruit à 100%
Revendication : aucunes
Témoignages : aucuns

Décollage de la base, nous nous mettons rapidement en fomation. Nous prenons le cap de route et grimpons.Très vite, des contacts (8 au moins) apparaissent dans nos 2h haut. Bruno 3 les signale. J'en signale d'autres dans nos 10h haut (je les évalue à 8 aussi). Et ils se dirigent tous vers nous. En quelque secondes, nous sommes engagés. 6 contre 16, la situation est aussi mauvaise que d'habitude. Dès les premières rafales, je suis touché : mon moteur fume noir et je perds beaucoup d'huile et d'essence. Hors combat, je romps la formation. Je le signale et tente de me diriger vers la base. Je n'y arriverai pas. Quelque secondes plus tard, mon moteur prend feux. Je largue la verrière et signale en même temps à la radio que je m'éjecte. J'essaye de me détacher. Je n'y arrive pas, je pousse le manche, mais je suis encore attaché. Les flammes gagne le cockpit. Après, je crois que je suis passé sur le dos et qu'en même temps, j'ai enfin réussi à m'extraire de mon avion en flamme.

Une fois au sol, le retour fut plus long et plus pénible que l'aller... En rentrant, j'apprends que seuls deux 109 sur les 6 sont rentrés, sur une base de secours, et que malgré toutes les difficultés, les Jabo ont pu faire une attaque. Vu toute cette chasse en l'air, cela relève de l'exploit !

FWB fritz Dinger Bf109 G6 - 2 Noir (Bilout)
Indicatif Bruno 1
Avion posé sur base de secours, pas de casse
Pilote OK
Revendication: 1 martlet detruit en vol,1 martlet serieusement touché ,fumant noir vu plongeant vers le sol pdt plus de 1000 m,2 P38 touchés +debris et fumée noire
Témoignage:aucun

Encore une mission a haut risque aujourd'hui,assurer une zone de sortie aux panthers de Oesau qui n'ont pas non plus la part belle en devant attaquer le pont de Primosole
La zone est designée sur gerbini,decollage aux ordres du staka Shroer,nous nous regroupons et commencons notre prise d'altitude,deja la radio laisse entendre des engagements,les allies sont deja en l'air et cela ne presage rien de bon.
notre tour ne tarde pas a arriver,nous avons pris l'air depuis moins de 10 mn que des contacts sont annoncés a 2H,puis a 9H et au dessus.
Le staka nous ordonne de grimper , ce que nous faisons en spirale,mais les bandits sont deja sur nous et engagent Brunos 3 et 4,ils decrochent la formation,et le reste des bandits accrochent les antons.
Anton 2 est touché immediatement,Shroer nous envoit sur Gerbini,cap que je prend de suite avec Bruno2, anton 1 est aussi durement touché et doit rompre pour essayer de rentrer,il me transmet le commandement,et je confirme donc le sago sur Gerbini
Bruno 3 confirme son cap sur gerbini mais avec de la compagnie,avec bruno2 nous sommes en place sur le sago mais ne le voyons pas arriver.
La Flak se dechaine soudain nous revelant une multitude de contacts arrivant sur notre position,ils sont tres bas et nous ne voyons pas les brunos 3 et 4
nous apprenons que c'est bruno 4 qui se trouve en dessous,je lui dit de se mettre sous la protection de la flak,vu sa basse altitude.
avec bruno 2 ,nous restons en position sur la zone,les panthers nous ont annoncé etre serieusement engagés et c'est a nous de leur tenir ouverte la porte de sortie.Bruno 4 ne s'en sort pas et appelle de l'aide,nous plongeons donc avec 2,mais lorsque nous arrivons ,il est trop tard,bruno 4 annonce son evacuation.Nous remontons et laissons la flak finir le travail.Les panthers sont en difficulté,un d'eux a reussi a s'echapper et se dirige vers nous. En attendant son arrivée,je plonge sur un contact dans notre zone,je l'aligne et fait feu de toutes mes armes,des morceaux se decrochent,et il file en fumant vers le sol.
nous remontons.Peu de tps apres un autre contact pointe dans notre zone,de nouveau nous l'engageons et cette fois il est pulverisé en l'air.
J'annonce un sago clair pour panther qui arrive vers nous.Je decide d'aller a sa rencontre quand il me dit etre poursuivi par des P38,il s'annonce au sud de Gerbini,mais ne le voyons pas.Apres correction il etait au nord.
Demi tour pleine puissance pour remonter au nord,et soudain nous remarquons des contacts basse altitude ainsi que des engagements.
Nous avons trouvé panther,nous plongeons dans la mélée pour faire diversion,j'engage un P38 que je fais fumer,et je conseille a panther de degager si possible,ce qu'il fit immediatement.Nous avons encore combattu un moment de maniere a retenir les P38,ce qui m'a permit d'en endommager un autre,puis nous avons rompu le combat en direction de Catane.Panther,lui aussi en direction de Catane,etait de nouveau engagé,nous sommes donc revenu a sa hauteur pour recommencer la diversion,qui a fonctionnée.La chance etait avec nous,mais il ne fallait pas trop en profiter,j'ai donc pris la decision de rentrer.Nous ne pouvions pas aller nous poser a Catane avec tous ces P38 en maraude,j'ai donc pris le cap de Gerbini,malheureusement,nous avons croisé la route de 2 spits;le combat s'est engagé,et bruno 2 m'a fait remarqué justement que le niveau d'essence baissait dangereusement,nous avons donc essayé de rompre,et de repartir sur Catane mais les spits nous suivaient de loin;il etait impensable de devoiler notre base.Je decidais donc de me poser sur une base desaffectée de secours entre catane et Gerbini,Bruno 2 choisi une autre base et nous nous sommes retouvés quelques heures plus tard,devant un café chaud en mesurant combien la chance ne nous avez pas quitté aujourd'hui.

UNZ Walter Becker Bf109 G6 - 5 Noir (Lutz)
Indicatif Bruno 2
Avion posé dans un champ, pas de casse
Pilote OK
Revendication: aucune
Témoignage: 1 appareil abattu par Bruno 1, 1 autre sérieusement endommagé.

11h30 décollage de Catane pour une mission qui semble difficile compte tenu de la situation dans laquelle nous nous trouvons.
Dès la mise en formation, quelques minutes après le décollage, le ciel se remplit de contatcs à gauche, à droite, devant .... et il devient évident que les ennuis commencent.
Je colle au plus prêt à Bruno 1 tout en nous dirigeant vers Gerbini. Nous sommes engagés et l'effectif est durement touché.

Finalement, Anton 1 ayant été abattu, Bruno 1 essaie de rameuter les autres chasseur au dessus de la ville, mais nous restons à deux. Une tentative pour tenter de porter secours à Anton 3, mais il est trop tard.

De leur coté, les FW se débattent au milieu de la chasse et ce n'est guère brillant aussi. Nous arrivons à porter secours à panther 4 sur un axe Gerbini Catane et nous affrontons des P38 et Spitfire. Finalement ce dernier réussi à se poser sur le ventre mais nous sommes toujours entourés de chasseurs ennemis.
La situation se complqie sérieusement, voyant d'essence allumé et plus de munitions pour Bruno 1. Il faut se poser en urgence.

Nous repèrons chacun un champ, profitons que nos adversaires nous laissent une courte accalmie et plongeons vers le sol. Compte tenu de l'état de la jauge, il n'y aura pas deux tentatives.
Finalement, j'attéris dans le champ sans encombres, je comprend que Bruno 1 en a fait de même.
Je saute de mon appareil très rapidement aavnt qu'il ne se fasse repérer par les P38 ou les Spit et prend à pieds, la direction de la base, ce qui semble malheureusement devenir une habitude pour beaucoup de pilotes allemands, enfin, les chanceux, ce qui arrivent à s'en sortir....

Pilote : UnterOffizer Alfons Hornecker (Marseille)
Position : Bruno 4
Statut Pilote : éjecté au dessus de la base de secours
Statut Avion Détruit à 100%
Revendication : Deux Martlets
Témoignages : Mon aillier (disparu) et une au dessus de la base de secours


Bon nous voila de nouveau engages dans des combats difficiles. Nous devions assurer la couverture du point de ralliement de Jabo. J'espère que nous pourrons cette fois repousser les allies mais au vu de la quantité de pilotes et de matériel en face de nous nous avons des doutes sur la réussite possible. Bon au moins cette fois nous allions pouvoir nous faire couvrir par notre DCA. Mais quelle situation être chasseur chassé et protégé par nos rampants...
Nous avons décollé en bon ordre... bon ordre qui dura 5 minutes pas plus. Nous fumes engages immédiatement par je ne sais combien de chasseur non pas un groupe mais tous les groupes de Sicile... heureusement pas de Spitfire ni des doubles queues... juste des Martlets et des P40 mais qu'est ce qu'on a pris.... Mon leader ayant breaker a gauche je le suivit immédiatement deux Martlets se mirent entre lui et moi aussi je faisais feu tout en continuant a tourner sur ma gauche et vit un d'entre eux s'abattre tout de suite. Pendant ce temps mon leader était venu se placer dans mes six dans le même sens de rotation. Ayant reçu l'ordre du chef d'escadron de se diriger vers Gerbini (tous les chasseurs) je me transformais en lièvre et accéléra au maximum pour rattraper la rotte Bruno1&2 déjà en position... Mon leader se dirigeais vers la zone dans mes six aussi mais signalait un gros attroupement derrière lui mais il était très prés du sol alors que je me situais beaucoup plus haut. Arrivais sur Gerbini je ne trouvais plus la rotte Bruno mais par contre deux Martlets me suivaient de très près. Je vit plus bas mon leader être encadre par des tirs mais je n'arrivais pas a m'en débarrasser des chasseurs ennemis. Je me dirigeai de nouveau vers le sud mais trop tard pour mon leader... Aussitôt pris en partie au dessus de l'aéroport de secours j'utilisais la DCA pour protéger mes six heures. Je réussit a abattre un nouveau Martlet mais fini par avoir le moteur en surchauffe... Les Martlets en profitèrent pour me toucher a plusieurs reprises mais je restais en l'air autant de temps que possible pour les bloquer sur places. La DCA faisait d'ailleurs du bon travail mais je me refusais a descendre plus bas pour garder une hauteur suffisante pour l'éjection car au vu des trous dans mon aile droite je ne pouvais réussir a atterrir dans de telles conditions. Malheureusement je finit par ne plus pouvoir contrôler ma machine et du m'éjecter...
Je touchais terre avec soulagement car les chasseurs m'avaient laisse tranquille au bout de mon parachute et ne fut pas touché par les tirs de notre DCA
Encore une fois j'avais survécu...
Encore une fois j avais perdu mon leader dans la cohue...
Si cela continu je ne saurais plus atterrir...peut être devrais je demander mon transfert dans un bataillon de parachutistes....
Alfons Hornecker

Hauptmann Gerhard Oesau (Moldy): Panther 1
Appareil Fw 190A-5 Blanc D détruit à 90% suite aux combats. Atterrissage Nord ouest de l'aérodrome de Catane.
Revendication : Une bombe sur le pont de Malati.
Témoignage : néan

11:30, décollage de l'aérodrome secondaire de Catane, Sicile.Prise de CAP 70 en monté but Hanni 3000 M en position Schwarm impéccable vers Aci Costello. 11:35 alerte du Stab JG/53 par radio du Major Alfred Von No; nombreux appareils ennemis entre Agnone et Catane leurs combats s'engagent. 11:32 C'est au tour de la Staffel 8./JG53 de signaler entre Catane et Gerbini de nombreux contacts ennemis et le Hauptmann Werner Schroer(Branko) n'a d'autre solution que d'engager le combat. De Gerbini à Agnone, Ouest en Est, au delà de la ligne d'approche de Labatia cela grouille litéralement d'appareils alliés. J'interviends à la radio pour les Panther de serrer le virage sur Aci Costello, d'arrêt de prise d'altitude qui est de Hanni 2000 M, pour profiter peut être bien de la concentration d'activité sur ces zones des alliés pour passer incognito. 11: 36 Je déxase la route à l'Est de Agnone que l'on dépassent sans incident. L'approche est du côté du pont de Malati, que nous survolons à 11:38. Vrombissement strident de moteurs de P-38 Lightning; nous sommes attaqués depuis le soleil par toute une escadrille Yankee. Déclanchement immédiat de l'Abwehrkreis par la droite; après une mise incroyablement rapide en ligne arrière des Panther.Les diables à queue fourchu Yankee ne nous laissent pas le temps de nous mettre à bonne distance pour nous couvrir mutuellement. J'encaisse plusieurs fois etc'est le cas aussi pour Panther 2 Unteroffizier Andréas Waldecker (Rosco). J'ordonne la séparation immédiatement des deux Rotte; le point de navigation n'étant plus fesable tant les manoeuvres avec nos bombes sont violentes. J'assigne la cible du pont de Malati au Rottenflieger Unteroffizier Andréas Waldecker (Rosco) ou nous plongeons.Je largue ma bombe et d'après la radio l'Unteroffizier Andréas Waldecker (Rosco) aussi. J'aperçois une sucession d'explosions sur le pont et de fumée. Des Lightning sont toujours à mes trousses et la radio grésille; plus de contact avec l'Unteroffizier Andréas Waldecker (Rosco). Au moment de notre attaque Panther 3 Stabsfeldwebel Lothart Oldenburg (Jabs) demande la permission d'attaquer sur le pont de Primosole ou sa fuite la conduit par hasard.Le Schwarfuhrer Stabsfeldwebel Fritz Dinger (Bilout) indique à la radio qu'un couloir sur Gerbini est ouvert mais qu'il faut faire vite. Ce n'est plus possible pour moi, j'encaise de nouveau. Plusieurs cylindres moteur sont visiblements touchés, l'ailerons de droite et dichiqueté,pleine puissance à 100 m du sol l'avion se maintient plus qu'il n'avance. Je donne le dernier ordre d'évacuation de la zone en direction de Gerbini. A ma surprise les Lightning sont emporté par leur vitesse et n'arrive pas à m'ajuster correctement. Ce dangeureux petit jeu dure jusqu'à l'aérodrome de Catane que je dépasse. Les ordres sont strictes à ce sujet. Pour ne pas le faire repérer sous peine que la mission suivante sois son évacuation (ce qui est déjà arrivé à la 8./JG53) sous les bombes une heure après; il est interdit de le survoler l'ennemi à notre poursuite (ce qu'aucun pilotes ne fera).

Ufz Karl Heinzmann, Panther 4 (Belly)
Appareil H blanc, posé sur le ventre à Catane et moteur endommagé.
Revendication : Aucune
Témoignage : Aucun

1130, décollage base Sud de Catane, rassemblement de Panther. Prise de CAP Est vers Aci Castello pour Hanni 3000. Direction Sud Ouest Sud Agnone, en arrivé secteur 55-2-5-9 des P38 nous interceptent. Formation défensive Abwehrkreis du schwarm, sous la pression ennemie notre formation éclate, puis Panther2 se regroupe sur moi, je le vois se faire abattre proche du sol. Seul, ne pouvant aller sur jusqu’à l’objectif sous les assauts répétés des P38 et des Spitfires, je me libère de ma SC250 pour une prise de CAP360. J’entends Bruno1 de Panther annoncer le point de Sago Gerbini clair. Je change de CAP pour cette destination avec 2 P38 dans mes 6. Je leur annonce ma situation. Arrivé au Nord de Gerbini, cette Rotte vient à mon aide, mon moteur donne des signes de faiblesse. Peu à peu je me dirige vers Catane, la situation empire, la chasse ennemie se renforce avec l’arrivé de nombreux autres P38, nombre estimé à 8. Suite à de nombreuse esquives et l’aide de Bruno1 et 2, j’atteints Catane. Entre la présence permanente de 4 P38 cherchant à m’achever, mon moteur qui ne délivre de la puissance tout juste pour tenir en l’air et le respect des consignes de ne pas dévoiler notre base, je décide de me poser sur le ventre à Catane avant de ne plus tenir l’air. Secoué je sorts vite de l’appareil pour me mettre à l’abri avant de rejoindre la base à 5 km.

SBW Oldenburg Lothart (Jabs) : Panther 3
Pilote: Ok
Appareil : Fw190 A5 Blanc D
Statue: 40% de dommage (train gauche détruit par la flak, hélice plier , berceau moteur désaxer, tube pitot arracher)
Revendication : Pont toucher (cible principal)
Témoignage : Néant

Mon décollage a été périlleux ; mon 190 alourdie par une bombe de 250 kg ma fait avaler toute la piste et au dernier moment j’ai réussi en arrachant la cime d’un arbre à décoller.

Notre formation c’est mise en place comme à la parade, la mission d’aujourd’hui était la destruction d’un pont près de la ligne de front. Après quelque minute de vol nous avons su que la journée serait dure pour tous. En effet le groupe de chasseur charger de protéger notre retour au sortie de l’objectif c’est retrouver mêler à un combat d’une rare intensité dans nos écouteurs nous pouvions palper leurs peurs malgré le sang-froid de leurs leader.
Quand à nous les Panthers nous avons continuer notre route il faut le dire leurs combat ce passait a une trentaine de kilomètres .Nous approchions par un cap au plus ou moins 270 puis nous devions foncer plein Nord et engager le pont dans sa longueur. Nous nous miment en ligne arrière sur ordre. Tout ce passait bien lorsque des Doubles –queux nous engagèrent notre Staka calmement nous demandas de prendre un virage serrer à droite nos appareils alourdie par notre bombe et sous facteur de charge élever craquaient de toute part. Malheureusement notre formation éclatas. Ne voyant plus mes compagnons après plusieurs virage je repris le chemin de la cible et l’engageais la flak ce déchaînas sur moi et emportât ma jambe de train gauche je dégageait par la gauche comme le plan prévu à mon arriver sur le point de sago je compris vite que je devais rentré, en effet des combats avec de la chasse ce déroulait dans le secteur .
Je pris donc mon chemin de retour. Lors de mon approche pour atterrir une fusée rouge m’avertie que j’avais un problème; mon train! Je dus me résigner à atterrir dans un champ sur le ventre près de la base. Le choque fus violent mais je m’en suis sortie.

L.Oldenburg.

Citation:
Revendications 8./Jagdgeschwader 53 :

- AbschuB : 1 Martlet
- V.N.E - A.S.M : 2 P-38; 3 Martlet

*Auf dem Feld der Ehre getötet/Tués sur le champ d'honneur:

III/SKG 10:

- UnterOffizer Andréas Waldecker (Rosco)

8./Jagdgeschwader 53:

- Unteroffizier Kristian Schiess (Outlaw)


Krankenhaus/Infirmerie:

III/SKG 10:

- Hauptmann Gerhard Oesau (Moldy)
- Unteroffizier Karl Heinzmann (Belly)
- Stabsfeldwebel Lothart Oldenburg (Jabs)

8./Jagdgeschwader 53:

- Hauptmann Werner Schroer(Branko)
- UnteroffizierWilhem Keller (Macil)
- Unteroffizier Alfons Hornecker(Marseille)


* Materielle Verluste:

III/SKG 10:

- zerstört/Détruit à 100%: Fw 190A-5 Blanc B Werknummer 74147

- zerstört/Détruit entre 20% et 90% : Fw 190A-5 Blanc A Werknummer 11141 - Fw 190A-5 Blanc C Werknummer 65653- Fw 190A-5 Blanc D Werknummer 85456


8./Jagdgeschwader 53:
- zerstört/Détruit à 100%: Bf 109G-6 Noir 3 Werknummer 02457 - Bf 109G-6 Noir 1 Werknummer 59865 - Bf 109G-6 Noir 7 Werknummer 584236 - Bf 109G-6 Noir 16 Werknummer 456545

*Revendications 8./Jagdgeschwader 53 :

- Unteroffizier Alfons Hornecker(Marseille): 2 Martlet V.N.E - A.S.M
- Stabsfeldwebel Fritz Dinger (Bilout): 1 Martlet; 1 Martlet et 2 P-38 V.N.E - A.S.M

*Revendications III/SKG 10

- Hauptmann Gerhard Oesau (Moldy): Une bombe sur le pont de Malati.
- Stabsfeldwebel Lothart Oldenburg (Jabs): Une bombe sur le pont de Primosole.


Citation:
Résultat AOC commun 8./Jagdgeschwader 53 50% sur 100% 25% sur 50%= 25%

- Hauptmann Werner Schroer(Branko)->Objectif mission 50% -> (Anton 1) -> pilote OK et appareil abattu =50%
- - UnteroffizierWilhem Keller (Macil)->Objectif mission 25% -> (Anton 2) -> pilote OK et appareil abattu -> 40% (a son poste) = 65%

- Stabsfeldwebel Fritz Dinger (Bilout)->Objectif mission 25% -> (Bruno 1) -> pilote OK et appareil ok -> 10% (a son poste) -> + 5% (1 martlet avec confirmation)-> + 6%(2 P38 et 1 Martlet probables) = 46%
- - Unteroffizier Walter Becker (Lutz)->Objectif mission 25% -> (Bruno 2) -> pilote OK et appareil ok -> 40% (a son poste) = 65%
- Unteroffizier Kristian Schiess (Outlaw)->Objectif mission 25% -> (Bruno 3) ->mort au combat = 0%
- Unteroffizier Alfons Hornecker(Marseille))->Objectif mission 25% -> (Anton 2) -> pilote OK et appareil abattu -> 20% (a son poste) = 45%



Citation:
Résultat AOC commun III/SKG 10 50% sur 100% 25% sur 50%= 25%

- Hauptmann Gerhard Oesau (Moldy) ->Objectif mission 50% -> (Panther 1) -> Une bombe sur le pont de Malati 5%= 55%
- Unteroffizier Andréas Waldecker (Rosco)->Objectif mission 25% -> (Panther 2) -> 40% à son poste -> mort=0%
- Unteroffizier Karl Heinzmann (Belly)->Objectif mission 25% -> (Panther 3) -> 40% à son poste = 65%
- Stabsfeldwebel Lothart Oldenburg (Jabs)Objectif mission 25% -> (Panther 4) -> 40% à son poste -> Une bombe sur le pont de Primosole 10%= 75%











































_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    De l'Histoire à la Simulation - II/JG51 - No.74 Sqdn - Salle des opérations Index du Forum -> AOC : Screenshots Gallery Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com