De l'Histoire à  la Simulation - II/JG51 - No.74 Sqdn - Salle des opérations Index du Forum De l'Histoire à la Simulation - II/JG51 - No.74 Sqdn - Salle des opérations

 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Missions de l'été 2007
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
 
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    De l'Histoire à la Simulation - II/JG51 - No.74 Sqdn - Salle des opérations Index du Forum -> AOC : Screenshots Gallery
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
No.74-Rosco
Pilot Officer
Pilot Officer


Inscrit le: 17 Aoû 2004
Messages: 1214
Localisation: Dordogne

MessagePosté le: 29 Juin 2007 8:28    Sujet du message: Répondre en citant

Excelente mission en équipage !
Une navigation parfaite et sans faille merci Belly Very Happy
Merci aussi à Fco pour le soutien Radio Very Happy

Operation Ginger .

Equipage B-25 Ginger Mike :

Pilote : No.74-Rosco
Navigation / Observation / Mitrailleur : No.74-Belly
Operateur Radio / Observation / Mitrailleur : No.74-Fco

Mission réussi , les infos ont pu être receuillies , contact radio établi avec la resistance Française au sol , avons essuyés quelques tirs de Flak sans consequences , pas de chasse énemie , voyage aller / retour éffectués en dessous de la couverture radar Allemande (- de 1500 Pieds) dans la mélasse avec des turbulences et vents traversiers vers 600 pieds .

Merci pour la mission Moldy Cool
_________________
Privé de Bannière ...

" L'avantage du monoplace est que l'on peut crever de peur sans que personne le remarque " .
P. Clostermann
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un e-mail MSN Messenger
Patatras
Visiteur


Inscrit le: 11 Déc 2006
Messages: 1068

MessagePosté le: 29 Juin 2007 19:45    Sujet du message: Répondre en citant

Sortie Ginger .

Equipage B-25 Ginger Able :

Pilote : No.74-Pat
Navigation / Observation / Mitrailleur : No.74-Hans
Operateur Radio / Observation / Mitrailleur : No.74-Moldy

Time up: 02.04
Time down: 03.32

Appareil: -A Able
Remarques: retour sur un moteur.

Mission considérée comme complétée. Un site découvert. Très bon moment Very Happy .
_________________
"That was the last we ever heard of Ben and Doug. No report that they had crashed and been killed. Or taken prisoner. Just nothing. They simply vanished, as if they had never been born."
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
fco
Visiteur


Inscrit le: 21 Mai 2006
Messages: 512
Localisation: region lyonnaise

MessagePosté le: 30 Juin 2007 8:13    Sujet du message: Répondre en citant

J'aime bien le "No.74-Moldy" ... Very Happy
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Werner Mölders
Generalmajor
Generalmajor


Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 8828

MessagePosté le: 04 Juil 2007 21:28    Sujet du message: Répondre en citant

Petite annexe de AOC Pantellaria/Sicile/Corse/Italie en mission d'été. De 2 VS 2= 4 joueurs à 4 VS 4= 8 joueurs.





Citation:
LES "APACHE" SUR LE SENTIER DE LA GUERRE.

Parmi les avions rares, voire inattendus, utilisés par la RAF pendant la guerre, figurent six A-36A Apache. C'est en fait plus par la force des choses que par une volonté affichée que ce modèle s'est retrouvé dans l'inventaire de la RAF.

En juin 1943, le N° 1437 Flight de reconnaissance stratégique, commandé par le Squadron Leader S.G. Welshman, se trouve à Hazboub en Tunisie et quelque peu désœuvré depuis sa dernière mission de guerre le 11 mai 1943. Il est en outre sans avion, puisque le Baltimore qui l'équipait est désormais considéré comme impropre aux missions de reconnaissance, car trop vulnérable. Ce Flight se trouve en Méditerranée depuis octobre 1941, date à laquelle il a été créé à Luqa (Malte). En juillet 1943, comme le débarquement en Sicile est prévu sous peu, le N° 1437 Flight reçoit à titre temporaire six A-36A Apache neufs provenant des stocks de la 12th AF. C'est un prêt des Américains qui semble avoir été arrangé sur place, car ces avions n'ont jamais fait l'objet de négociations de la part de la British Purchase Commission. L'unité est alors provisoirement transférée à Matariya (Égypte). C'est le 4 juillet dans la matinée que les trois premiers Apache arrivent, suivis des trois autres dans l'après-midi. Les mécaniciens peignent rapidement les cocardes britanniques et les codes tactiques allant de la lettre A à la lettre F.

L'entraînement commence sans tarder car l'unité doit être engagé très rapidement. Ces vols épuisent rapidement le petit stock de rechanges que le Flight a perçu. Alors que le Flight se prépare à sa première mission, les mitrailleuses de nez sont retirées pour alléger les appareils. Le 11 juillet, le Flight met sur pied un poste avancé à Luqa. Les choses sérieuses vont pouvOIr recommencer.

LA SICILE

Le 12 juillet 1943, une première sortie de reconnaissance est effectuée. La tactique qui est employée au cours de cette première mission sera par la suite renouvelée; elle consiste à faire voler deux avions, l'un chargé des prises de vues et l'autre, qui vole derrière et en retrait, chargé de la protection de l'avion de tête. Pour cette première, c'est le commandant de l'unité en personne qui mène la mission, accompagné par le Flying Officer J.L. Griffith. Décollant à 14h45, les deux avions reviennent à 16h25 sans encombre, ne rencontrant qu'une flak peu efficace à basse altitude. Les deux pilotes se sont en même permis de « straffer» des barges près de Giadini. Fort de ce succès, c'est sur ce schéma à deux avions que la plupart des autres missions vont se dérouler. Le lendemain, une nouvelle sortie est menée par le Flight Lieutenant G.R. Brown et le Flying Officer R.M. Jones, cette fois dans le but de surveiller des mouvements de convois routiers. Malgré le peu de missions déjà effectuées, il apparaît que le A-36 est une machine bien adaptée à la reconnaissance, à la grande satisfaction des pilotes. Cela est cependant logique, car la RAF emploie le A-36 sous les versions Mustang Mk I et Mk II depuis quelques mois déjà sans avoir eu à s'en plaindre. Dans les jours qui suivent, le W 1437 Flight effectue une mission de reconnaissance quotidienne (sauf exceptions, comme le 16 et 20 juillet) d'une durée approximative de deux heures.

À partir du 24 juillet, le Flight commence à se renforcer dans un souci de l'efficacité. C'est ainsi que deux missions quotidiennes peuvent être exécutées, sans que cela ne devienne la règle générale. Ce même jour, «l'anglicisation» des avions devient totale avec l'inscription sur le fuselage des serials dont la liste vient d'être communiquée par l'état-major (HK944 à HK947, HK955 et HK956.La série HK était réservé aux avions pris en compte directement au Moyen-Orient. Les correspondances sont les suivantes: 42-84117 HK946/F, 42-84107 HK947/A, 42-83906 HK955/D, 42-83829 HK956/E, 42-83898 HK945/B, 42-84018 HK944/C.).

Le 30 juillet, le Flight reçoit l'ordre de déménager pour le Landing Ground de San Francesco près de Lentini en Sicile. Le 31 juillet 1943, le Fying Officer RM. Jones et le Flight Sergeant K.c.E. Stanley décollent pour une nouvelle sortie de reconnaissance et doivent aller se poser à San Francesco une fois leur mission terminée. Cependant, le Flight Sergeant K.C. E. Stanley ne rejoindra pas sa nouvelle base, car il est descendu par la flak non loin de son objectif. Il semble que les deux avions aient rencontré une flak particulièrement intense et l'avion de Stanley a été incendié. Jones qui le suit a bien vu l'avion de Stanley prendre feu mais n'a pas pu réagir, car il a été lui-même été touché par la flak. Malgré cela, il parvient à rejoindre San Fransceco, mais Stanley est porté disparu à bord du HK945!B; il sera fait prisonnier.
Deux autres appareils (Flying Officer J.L. Griffiths et Lieutenant P.D. McLaren, SAAF) décollent en même temps, mais rejoignent directement le nouveau terrain. Les autres personnels du Flight, soit 33 hommes, font le trajet par air dans la journée. Les deux autres A-36 sont indisponibles pour cause de dégroupage, le E/283829 à Luqa et le 0/283906 à Sorman, près de Tripoli. À la fin du mois de juillet, le Flight a déjà réalisé 20 missions et 42 sorties opérationnelles, représentant plus de 70 heures de vol pour la perte d'un avion et d'un pilote.

RECHERCHE AVIONS DÉSESPÉRÉMENT

Malgré ces bonnes statistiques,la situation du Flight n'est guère brillante car au 1er août, il ne reste que deux Apache disponibles pour huit pilotes. Cet état de fait n'empêche pas le N° 1437 Flight d'effectuer quatre sorties cette journée-là. Lors de la deuxième sortie, le Flying Officer J.L. Griffith et le Warrant Officer H.W. Leggo mitraillent différents objectifs d'opportunité, y compris un véhicule léger allemand qui a le malheur de passer par là. Le 3 août, le Lieutenant P.D.L. McLaren (SAAF) est légèrement blessé par la flak et doit faire un atterrissage de fortune avec son avion endommagé sur le terrain de Lentini-Est.

À partir du 7 août, les vols de reconnaissance se focalisent sur le détroit de Messine par où les troupes germano-italiennes tentent de passer sur le continent. Les missions sur la Sicile continuent jusqu' au 15 août 1943.Comme les Alliés veulent maintenant débarquer sur le continent, le besoin de renseignements est crucial et le N° 1437 Flight est mis à contribution sans attendre. Cependant, si l'unité a reçu des renforts en personnel avec l'arrivée du Sergeant PL White et du Pilot Officer T. Wright, le nombre des A-36 disponibles ne permet pas au Flight d'opérer avec toute l'efficacité demandée. De ce fait, le Flight reçoit en renfort deux Spitfire VB, les ER532 et JG938. L'un des Spitfire aura une carrière très courte au sein de l'unité, car il est détruit dès le 24 août par le Sergeant PL White, qui est grièvement blessé dans l'accident.
Le 17 août, les Flying Officer J.L. Griffith et W.H. Gilliland en mission de reconnaissance sont surpris par l'attaque de ... Spitfire qui les ont confondus avec des 109. Dans la mêlée, les deux pilotes du N° 1437 Flight ne reconnaissent pas tout de suite leurs agresseurs et engagent le combat. Griffith prend le dessus sur l'un des Spitfire qu'il contraint à un amerrissage forcé. Nos deux pilotes continuent leur mission, mais Griffith doit évacuer son HK947/A, après avoir été touché par la flak en survolant une colonne blindée ennemie. Il saute en parachute au-dessus de l'eau et sera secouru une heure plus tard par le Walrus X9506 du N° 284 Squadron. Dans l'avion, il se retrouve nez-à-nez avec le Flight Lieutenant N.W. Lee du N° 43 Squadron ... celui-là même qu'il a abattu un peu plus tôt! L'histoire ne dit pas autour de quel sujet la conversation a tourné lors du vol retour ...

Les vols de reconnaissance continuent, la zone survolée restant principalement la botte de l'Italie. Les objectifs d'opportunité sont fréquemment la cible des Apache, qui n'hésitent pas à mitrailler un train le 26 août.
Toutefois, la question de disponibilité des Apache est toujours aiguë. Le problème est aggravé par le fait que le Flight fait toujours voler les mêmes avions, les HK955/D et HK956/E, ce qui renforce leur fatigue. Les inspections sont réduites au minimum et le HK956/E piloté par le Squadron teader S.G. Welshman connaît des ennuis de moteur le 4 septembre, entraînant l'annulation de la mission. Les sorties continuent tant bien que mal et le Flight déménage à plusieurs reprises pour se retrouver à Palazzo à la fin du mois de septembre. Ces mouvements fréquents limitent considérablement l'activité, mais le nombre réduit d'appareils ne permet pas non plus au Flight d'être pleinement opérationnel. Début octobre, il reçoit l'ordre de gagner Foggia, mais il n'y a plus qu'un seul avion à être en état de réaliser des vols de guerre. L'autre reste à Palazzo et le Flight Lieutenant Edrnondson part à Catane pour tenter de trouver des pièces détachées pour le dernier Apache. Les deux avions ne rejoignent Foggia que le 6 octobre, la météo très mauvaise à cette époque de l'année ayant retardé l'arrivée du personnel du Flight sur la base. Mais l'un des avions ne peut toujours pas faire de missions, car les Américains ont fait savoir qu'eux mêmes avaient des problèmes de rechanges pour leurs propres A-36 et qu'en conséquence ils ne pouvaient pas céder la moindre pièce provenant de leur stock. Comme le Spitfire vB s'est montré peu adapté aux missions de reconnaissance, l'état-major du 285 Wing décide de dissoudre tout simplement le N° 1437 Flight, ce qui est officiel le 17 octobre.
Au total, les Apache de la RAF auront effectué plus de 120 sorties pour la perte de deux avions, sans perte en vie humaine heureusement.

Les Apache survivants ne sont pas restitués aux Américains. Le HK944 est envoyé au N° 260 Squadron pour aider cette unité à se transformer sur Mustang III. Il part ensuite au N° 3 Aircraft Delivery Unit, probablement comme avion de liaison, avant d'être accidenté le 2 mai 1944 à Bari. L'avion est radié des listes par manque de rechanges. Les trois derniers avions, HK946, 955 et 956, sont radiés le 31 août 1944, sans que l'on soit sûr qu'ils aient jamais revolé depuis leur retrait du N° 1437 Flight. Les "Apache" de la RAF avaient définitivement enterré la hache de guerre.
















Et bien d'autres surprises.... Smile

* La Skin est à finir avec Pat
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
II/JG51-Bilout
Hauptmann
Hauptmann


Inscrit le: 20 Jan 2004
Messages: 2663
Localisation: bourges

MessagePosté le: 04 Juil 2007 23:01    Sujet du message: Répondre en citant

le vrai Smile connaissais pas



va falloir enlever une pale avant le decollage,les britons Very Happy
_________________


Trailer campagne AOC Koursk ici
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Werner Mölders
Generalmajor
Generalmajor


Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 8828

MessagePosté le: 04 Juil 2007 23:16    Sujet du message: Répondre en citant

Les Skineurs non plus apparament Crying or Very sad rien trouvé sur le N° 1437 Flight Confused . Normalement c'est du vert US un poil tacheté dessous bleu clair et casserole d'hélice rouge pour août 1943. J'ai fait un truc à mon idée question camo mais bon il est trop jolie Laughing J'ai pas de lettres codes et chiffres de séries côté RAF Sad

Et pour la pale c'est la peur qui parle non? Laughing
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
II/JG51-Bilout
Hauptmann
Hauptmann


Inscrit le: 20 Jan 2004
Messages: 2663
Localisation: bourges

MessagePosté le: 04 Juil 2007 23:32    Sujet du message: Répondre en citant

Citation:
Et pour la pale c'est la peur qui parle non?


nan nan c'est pour qu'ils la prennent avec eux ds le cockpit,ca leur fera une rame qd ils seront a la baille lol Twisted Evil Twisted Evil Twisted Evil
_________________


Trailer campagne AOC Koursk ici
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
II/JG51-Bilout
Hauptmann
Hauptmann


Inscrit le: 20 Jan 2004
Messages: 2663
Localisation: bourges

MessagePosté le: 05 Juil 2007 10:13    Sujet du message: Répondre en citant

n'empeche,c'est sympa ,et surtout coté britons,ou ca laisse une certaine liberté d'emploi quant aux cibles a choisir apres avoir effectué la reco.

sacré boulot sur la ville dis donc ,tres tres chouette Shocked Very Happy
_________________


Trailer campagne AOC Koursk ici
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Werner Mölders
Generalmajor
Generalmajor


Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 8828

MessagePosté le: 05 Juil 2007 10:21    Sujet du message: Répondre en citant

Il y'a un mélange de fait entre le template de Outlaw celui de Tchaika et moi qui est rajouté mon grain de sel. Une ville? cela va bcp plus loin. Comme pour la mission Bordeaux on peut encore améliorer la donne une fois la vérification de charge pour le On Line. Pour le moment je sais que cela passe; après il faut voir jusqu'ou d'aprés la premier mission On Line. Mais il y'a aussi une question de motivation Rolling Eyes
_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Werner Mölders
Generalmajor
Generalmajor


Inscrit le: 19 Jan 2004
Messages: 8828

MessagePosté le: 06 Juil 2007 22:10    Sujet du message: Répondre en citant

Comme convenu petit visite à la théma "Dunkerque" http://aoc.2jg51.org/Dunkerque/dunk_som.php sauf que du côté RAF (revisité) et parfois Luftwaffe on a une impression bizarre d'être quelques jours plus tard Mr. Green ( minimum 6 vs 6 joueurs)

Citation:
Cassel, bâtie sur une butte, domine la plaine flamande, plantureuse et encore intacte dans la lumière du matin.
Soudain, un grondement de séisme retentie vers Dunkerque: première vague de bombardiers de la journée vient d'attaquer la ville et de grand nuages montent à l'horizon du Nord Ouest.

C'est sur les plages que travaille l'extraordinaire flotille volontaire qui a répondu à l'appelle de l 'Amirauté. Du simple Yacht au destroyer de la Navy, beaucoup d'équipage vont jusqu'aux dunes de Dunkerque et ramènent en Angleterre leur cargaison de soldats.

Au dessus, la bataille aérienne est incessante. pour le salut du corps expéditionnaire, l'Angleterre expose son plus précieux trésor: les forces aériennes qu'elle gardait jalousement pour la défense de ses îles. 16 escadrilles du Fighter Command ont pour mission d'assurer au dessus de Dunkerque une couverture de l'aube au crépuscule: elles abattront 262 appareils allemands en perdant 133 des leurs.

















_________________
Revenir en haut de page
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Ce forum est verrouillé; vous ne pouvez pas poster, ni répondre, ni éditer les sujets.   Ce sujet est verrouillé; vous ne pouvez pas éditer les messages ou faire de réponses.    De l'Histoire à la Simulation - II/JG51 - No.74 Sqdn - Salle des opérations Index du Forum -> AOC : Screenshots Gallery Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page Précédente  1, 2, 3
Page 3 sur 3

 
Sauter vers:  
Vous pouvez poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com